Le logo de l’association ARC ESPOIR

 

Auteur du logo  et de tous les textes : L’ Emérite du siècle, Angeline Yégnan

Chez plusieurs peuples du monde, l’arc de chasse est devenu selon plusieurs mythes (AROM  1974), arc musical. C’est-à-dire arc émettant des sons, une musique parfois accompagnée de paroles. Selon une analyse personnelle, « l’arc musical constituerait le premier contact de l’HOMME avec l’Art, puis son premier mode d’émission, de transmission et de valorisation de ces us, coutumes et traditions. L’être humain découvrait et pratiquait ainsi l’ART, les cultures du monde à partir de cet instrument préhistorique, primitif et ancestral qu’est l’arc musical ».

La musique étant l’un des arts qui renferme presque toutes les autres formes d’arts, ce logo traduit par la branche arquée de l’arc musical qui y figure, « la colonne vertébrale » (Bureau 1996 : 82-83), la charpente sur laquelle repose et de laquelle émanent tous les autres types d’arts du monde. La couleur bleu roi de cette branche arquée symbolise la suprématie des ARTS et la première place qu’accorde ARC ESPOIR aux Arts, vecteurs des Cultures du monde entier.

La fine corde de l’arc tendue entre les deux extrémités de la branche arquée, symbolise la délicatesse, la finesse, l’élégance, mais aussi la puissance des ARTS et des Cultures du monde qui relient tous les peuples des divers continents.

Le mot ARC écrit en lettre capitale et dans la couleur jaune au-dessus de la corde, symbolise le désir d’ARC ESPOIR à apporter du soleil, de la prospérité au couleur dorée dans la vie des communautés détentrices et savantes du monde, à partir des arts et cultures du monde, appelée également « patrimoine culturel immatériel de l’humanité ».

Le mot ESPOIR écrit en lettre capitale dans une couleur verte, symbolise l’espoir des jeunes docteurs, des personnes talentueuses, expertes dans leurs métiers respectifs et douées, l’espoir des communautés détentrices de savoirs, des Etats face aux différents fléaux qui minent notre planète : chômage des jeunes, pauvreté des sociétés à plusieurs niveaux, intolérance religieuse des populations les unes envers les autres, immigration massive vers des continents faute de connaissance des richesses de nos continents d’origine… Bref, ESPOIR, symbolise l’espoir en la vie, le désir de poursuivre, de briser les barrières ; il symbolise la fraicheur des idées et des énergies, la force de mère nature toute verte que représente la jeunesse (moins de 18 ans à 100 ans et plus) talentueuse, douée, qualifiée et surqualifiées à plusieurs niveaux, que nous sommes et qui foisonne dans tous les pays du monde.

Enfin, l’acronyme ARC ESPOIR est décrit en toute lettre, en lettre capitale dans un rectangle, pour signifier la flexibilité et la souplesse de l’association qui demeurera toutefois rigoureuse, ferme, puisque le tout est installé dans un cadre carré à fond blanc pour marquer l’esprit de lumière, l’esprit cartésien qui doit la soutenir, qui doit la nourrir à tous les niveaux.

Quant à l’écriture singulière des mots que signifie l’acronyme ARC ESPOIR, la graphie des termes « reconnaissance et immatériel », interpelle plus d’un. En fait, j’ai écris Re-Connaissance, pour signifier l’importance de cette étape qui est le résultat de tout un processus à engager et à mener avec les communautés détentrices pour que les ARTS et Cultures du monde puissent produire les fruits escomptés pour les parties bénéficiaires. Enfin, ImmatéRiel, pour montrer la nature visible et invisible, matériel et immatériel, l’aspect concret et abstrait de tout art et culture du monde… En somme la double face du patrimoine culturel immatériel qui constitue pourtant un élément, un don parfois inné chez un individu, des pratiques individuelles ou collectives au sein d’une communauté détentrice de savoir, et enfin un objet d’étude à connaitre, à faire reconnaitre, à étudier et à sauvegarder par les communautés locales et celles dites savantes, en vu de retombées bénéfiques, voir économiques à tous les niveaux pour la France et le monde entier.

L’ Emérite du siècle. Angeline Yégnan, Toronto le 30 Mai 2017.