Les objectifs de l’association ARC ESPOIR

LES OBJECTIFS d’ARC ESPOIR

Objectif

-Permettre aux dépositaires des ARTS ET CULTURES DU MONDE membre d’ARC ESPOIR et aux membres d’ARC ESPOIR qui travaillent

-de façon scientifique,

-technique,

-artistique

-juridique

dans une approche pluridisciplinaire sur le patrimoine culturel immatériel de l’humanité, c’est-à-dire

la musique, le théâtre, la danse, les arts plastiques, les savoir-faire, les savoir-être, les us, coutumes et traditions d’un peuple donné…

-de VIVRE de leurs compétences respectives mises au service de communautés détentrices d’arts et des cultures du monde.

-Objectifs transversaux
Tout ceci pour participer à la Paix dans les esprits mais surtout vécue dans le monde et dans le quotidien;
Participer à une juste distribution des richesses financières des populations du bas vers celles du haut et inversement;
Participer à une baisse de l’immigration des populations,
Une tolérance religieuse entre les populations,
Une adaptation des recherches scientifiques aux besoins des sociétés actuelles,
Une valorisation de la culture, de l’Education et de la Recherche Scientifique…

-Ses missions pour atteindre ses objectifs sont :

-Aider au montage des dossiers techniques, administratifs, artistiques et juridiques des communautés détentrices de savoir,

-assister ceux qui souhaitent sauvegarder leurs pratiques artistiques et culturelles

-la soumettre à l’UNESCO en vue de les faire inscrire au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

-œuvrer aux intérêts des communautés

  • -celles détentrices de savoir-faire et savoir-être membres d’ARC ESPOIR,
  • -à  ceux des chercheurs en science humaine et autres sciences et à toute personne, membre d’ARC ESPOIR
  • -à ceux des experts, des talents et toute personne quelques soient leurs spécialités et ou métiers, membre d’ARC ESPOIR

pourvu que ces derniers usent de leurs compétences pour connaitre, faire reconnaitre, étudier et sauvegarder le patrimoine culturel immatériel appelé communément les ARTS et CULTURES du monde.

-d’apporter ses compétences scientifiques à l’étude et la sauvegarde d’un élément du patrimoine culturel immatériel, en vu de voir ce dernier être classé chef-d’œuvre de l’humanité, au profit des communautés détentrices et des communautés ou personnages scientifiques et autres membres d’ ARC ESPOIR.

-d’aider les individus, les communautés, les institutions dépositaires d’un patrimoine culturel immatériel à la sauvegarde, la pérennisation, la promotion, la protection, la divulgation, la préservation… dudit patrimoine une fois proclamé chefs-d’œuvre de l’humanité ou pas,

Rappel :
Selon l’UNESCO, entendons par « sauvegarde » les mesures visant à assurer la viabilité du patrimoine culturel immatériel, y compris l’identification, la documentation, la recherche, la préservation, la protection, la promotion, la mise en valeur, la transmission, essentiellement par l’éducation formelle et non formelle, ainsi que la revitalisation des différents aspects de ce patrimoine (cf article 2, 3eme alinéa de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel 2003 de l’Unesco)